Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 04:02
un stade d'entrainement ? de 1,5 à 2,5 millions d'€uros

un stade d'entrainement ? de 1,5 à 2,5 millions d'€uros

Il y a quelques jours de cela, et même un peu plus, le Républicain Lorrain avisait la population, quoique sans roulement de tambour, de l’état d’avancement du futur nouveau stade des Faïenceries. Après maintes dénégations de la part du maire et de l’adjoint aux sports, héritier putatif, l’on peut en effet désormais parler de stade : ce qui ne devait être, lorsque la question fut évoquée pour la dernière fois en conseil municipal durant la précédente mandature, qu’une pelouse synthétique (l’ai-je déjà dit ? c’est un oxymore) avec vestiaire provisoire à 1,5 millions d’euros, est devenu en catimini un projet à 2,5 millions d’euros avec adjonction d’un parc de stationnement de 200 voitures. Pourquoi tant de stationnement si ce n’est pour bâtir un stade en bonne et due forme ? Il n’est donc pas besoin d’être grand clerc pour se rendre compte que nous n’en sommes qu’à une étape intermédiaire et le faux-semblant – qui ne trompe d’ailleurs que les naïfs ̶ démontre s’il en était besoin que le fonctionnement du maire et de sa cour n’a pas changé. Après la tromperie de la Rotherspitz, la tromperie du stade. Or l’on nous dit que cet équipement, et la problématique qui entoure sa réalisation, n’intéresse personne – pas grand monde serait plus juste. Outre que c’est une manière de se voiler la face, doit-on s’y résoudre ? J’estime au contraire qu’il incombe à l’opposition de gauche, lorsqu’il y a lieu, d’éclairer ses concitoyens et de dénoncer par tous les moyens à sa disposition la gabegie. J’entends par gabegie l’utilisation de l’argent du contribuable dans des projets non prioritaires ou inutiles qui ne répondent pas aux enjeux de la cité : essayer de relever en urgence l’attractivité et le dynamisme d’une ville en déclin.

Sarreguemines s’enlise, le maire gaspille, et tout le monde regarde ailleurs.

Partager cet article

Repost 0
ecrit par René Basset
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

  • la lettre du secrétaire #136:"une élection mal comprise"
    Au Sommaire: une élection mal comprise d'où vient le blé ? Le regard de Sébastien Lefort: "Campagne et moyens" qu'en pensez vous ?: "la réforme du statut des stagiaires" EDITO : "j'ai de la chance moi...." Rue Briques et Pavés: primaires à droite au Pays...
  • le lettre du secrétaire #135: "je reste, je suis socialiste"
    Au Sommaire: " je reste, je suis socialiste"- carte blanche à Gérard Filoche "Valls à gauche ?" La démo de cousin Hub: par Hubert Fuss "matraquage fiscal ? vraiment ? qu'en pensez vous ?: la réforme territoriale ? EDITO : "En plein marasme, Lefort en...
  • la lettre du secrétaire #134:"...et le cul de la fermière ?"
    Au Sommaire: " Inciter à quoi ?" "...et le cul de la fermière ?" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort Jaurès: 100 ans ! EDITO : "une idée intéressante" Rue Briques et Pavés: Lisez et...
  • Les mandatures se suivent … et se ressemblent !
    un stade d'entrainement ? de 1,5 à 2,5 millions d'€uros Il y a quelques jours de cela, et même un peu plus, le Républicain Lorrain avisait la population, quoique sans roulement de tambour, de l’état d’avancement du futur nouveau stade des Faïenceries....
  • la lettre du secrétaire #133:"le colibri et l'ignorant"
    Au Sommaire: " y a-t-il un pilote dans la salle ?" "le colibri et l'ignorant" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort alerte enlèvement EDITO : "y a aussi un Bitscherland là-bas ?" Rue Briques...
  • la lettre du secrétaire #132:"D'ici et d'ailleurs"
    Au Sommaire: " D'ici et d'ailleurs" "Harmoniser par le haut" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort EDITO : "le changement, c'est bientôt" Rue Briques et Pavés: Lisez et faites lire le...
  • Rendons à l’histoire ce qui lui appartient
    un Rentenmark egale 1.000 milliards de marks. Cela nous est répété à satiété : toute la politique économique allemande, et les blocages qui en résultent, nous viennent de la monstrueuse inflation qui, en 1923, met l’Allemagne à genoux. L’on peut comprendre...
  • la lettre du secrétaire #131:"sur la ligne...Céleste"
    Au Sommaire: " le changement, c'est...Giscard !" "sur la ligne...Céleste" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort EDITO : "et si on changeait ?" "Faut-il fermer Fessenheim ? OUI !" Rue Briques...
  • non à l'instrumentalisation des enfants !
    honte aux parents qui mettent des pancartes dans les mains de leurs enfants ! et à tous ceux qui les instrumentalisent
  • problemes de Sarreguemines, la lettre ouverte d'un citoyen en colère
    Stationnement et circulation, civilité et code de bonne conduite ! Lors de sa dernière réunion de campagne, Casino des Faïenceries, pour l'élection municipale du maire de la ville et son Conseil, Céleste LETT, réélu, nous disait qu'il était plutôt traditionnel...