Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Recherche

/ / /

titre-g-n-ral-pour-la-page.jpgpage7-titre.jpg

« Faciliter les relations entre habitants de part et d’autre de la frontière !"


page7-photo1.jpg

Le bilan :

Après le Non au référendum de 2005, le président va contre la volonté du peuple et impose la ratification du traité de Lisbonne à l’assemblée pour poursuivre sa politique libérale et antisociale au niveau européen. Le maire sortant cautionne ce procédé. Localement il prend des poses et participe à des colloques, séminaires et autres sans résultat visible pour la population.

Notre ambition :

En restant à l’intérieur des frontières, Sarreguemines se priverait de 50% de son potentiel d’emploi, de rayonnement culturel et touristique et aussi de voisins et d’amis. Sarreguemines est à un carrefour:  Est-Ouest de Varsovie à Paris via Frankfort, Nord-Sud de Bruxelles à Milan via Luxembourg et Strasbourg. Une population nombreuse et une industrie puissante est à moins de 500 km de chez nous : que d’opportunités si nous savons les saisir et si l’Europe s’oriente vers la défense des citoyens et de leurs initiatives !

Parmi nos propositions :

1. Nous développerons les relations avec nos voisins et amis proches de la boucle Blies-Sarre. Saarbrücken est la grande ville la plus proche avec qui travailler.

2. Nous convaincrons les autorités médicales et les hôpitaux de Sarreguemines, Saarbrücken et Homburg de coopérer pour utiliser au mieux les compétences et les équipements, permettant à tous de bénéficier de meilleurs soins.

3. Nous proposerons des maternelles/ Kindergarten bilingues des deux cotés de la frontière

4. Nous proposerons la création d’un foyer résidence pour personnes âgées situé en France où les terrains sont moins chers.

5. Nous développerons les transports transfrontaliers : en prolongeant le Saarbahn pour joindre la zone industrielle et les hôpitaux à Saarbrücken et aux autres communes allemandes et en créant de nouvelles lignes de bus vers nos voisins allemands depuis Sarreguemines. Les tarifs seront négociés pied à pied.

6. Nous organiserons une grande fête transfrontalière des moissons, qui sera aussi la fête du Platt, langue commune à nos voisins Sarrois.

7. Nous développerons la politique de promotion de notre ville dans les foires et salons internationaux, pour attirer de nouveaux touristes des pays voisins

8. Nous coopérerons activement avec le futur centre de cure de Rilchingen-Hanweiler.

9. Nous mettrons en place des jumelages, par exemple avec des villes faïencières, d’abord en Allemagne et en Angleterre, et ensuite avec l’Italie et la Pologne qui ont tant participé avec leur main d’oeuvre émigrée au développement de notre région. Nous développerons un partenariat avec une ou plusieurs villes du tiers monde, en collaboration avec les associations locales concernées.

page7-photo2-copie-1.jpg

 

« Blieben wir auf der französischen Seite, brächte Sarreguemines sich selbst um 50 % seines Potentials -um Beschäftigungsmöglichkeiten, um kulturelle Beziehungen oder ganz einfach um Nachbarn und Freunde ».

 





Jean-Marie Oswald, futur adjoint à l’international,
et son groupe de colistiers


Partager cette page

Repost 0
ecrit par

Articles Récents

  • la lettre du secrétaire #136:"une élection mal comprise"
    Au Sommaire: une élection mal comprise d'où vient le blé ? Le regard de Sébastien Lefort: "Campagne et moyens" qu'en pensez vous ?: "la réforme du statut des stagiaires" EDITO : "j'ai de la chance moi...." Rue Briques et Pavés: primaires à droite au Pays...
  • le lettre du secrétaire #135: "je reste, je suis socialiste"
    Au Sommaire: " je reste, je suis socialiste"- carte blanche à Gérard Filoche "Valls à gauche ?" La démo de cousin Hub: par Hubert Fuss "matraquage fiscal ? vraiment ? qu'en pensez vous ?: la réforme territoriale ? EDITO : "En plein marasme, Lefort en...
  • la lettre du secrétaire #134:"...et le cul de la fermière ?"
    Au Sommaire: " Inciter à quoi ?" "...et le cul de la fermière ?" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort Jaurès: 100 ans ! EDITO : "une idée intéressante" Rue Briques et Pavés: Lisez et...
  • Les mandatures se suivent … et se ressemblent !
    un stade d'entrainement ? de 1,5 à 2,5 millions d'€uros Il y a quelques jours de cela, et même un peu plus, le Républicain Lorrain avisait la population, quoique sans roulement de tambour, de l’état d’avancement du futur nouveau stade des Faïenceries....
  • la lettre du secrétaire #133:"le colibri et l'ignorant"
    Au Sommaire: " y a-t-il un pilote dans la salle ?" "le colibri et l'ignorant" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort alerte enlèvement EDITO : "y a aussi un Bitscherland là-bas ?" Rue Briques...
  • la lettre du secrétaire #132:"D'ici et d'ailleurs"
    Au Sommaire: " D'ici et d'ailleurs" "Harmoniser par le haut" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort EDITO : "le changement, c'est bientôt" Rue Briques et Pavés: Lisez et faites lire le...
  • Rendons à l’histoire ce qui lui appartient
    un Rentenmark egale 1.000 milliards de marks. Cela nous est répété à satiété : toute la politique économique allemande, et les blocages qui en résultent, nous viennent de la monstrueuse inflation qui, en 1923, met l’Allemagne à genoux. L’on peut comprendre...
  • la lettre du secrétaire #131:"sur la ligne...Céleste"
    Au Sommaire: " le changement, c'est...Giscard !" "sur la ligne...Céleste" "Le coup de fil de Gérard à Céleste" - par Sébastien Lefort D'Bitscher chr o nique, par Sébastien Lefort EDITO : "et si on changeait ?" "Faut-il fermer Fessenheim ? OUI !" Rue Briques...
  • non à l'instrumentalisation des enfants !
    honte aux parents qui mettent des pancartes dans les mains de leurs enfants ! et à tous ceux qui les instrumentalisent
  • problemes de Sarreguemines, la lettre ouverte d'un citoyen en colère
    Stationnement et circulation, civilité et code de bonne conduite ! Lors de sa dernière réunion de campagne, Casino des Faïenceries, pour l'élection municipale du maire de la ville et son Conseil, Céleste LETT, réélu, nous disait qu'il était plutôt traditionnel...